Château de Ray sur Saône

Le Château de Ray-sur-Saône est un château fort du Xeme siècle et XVIIIeme siècle de style classique à Ray sur Saone en Franche comté  (village classé « Petite Cité comtoise de caractère »). Le château privé est en parfait état de conservation et le parc est ouvert à la visite durant la période touristique.

 

Château de Ray sur Saone

Le parc du château s'étend sur toute la colline qui domine le village de Ray, il couvre environ 6 hectares qui s'étagent en terrasses successives, bordées par des hauts murs d'enceinte de l'ancienne forteresse. Il y a donc, toute une partie du parc ombragée par de grands arbres : cèdres dont un spécimen de grande taille, 5 mètres de tour à hauteur d'homme, 7 mètres au pied, est particulièrement majestueux ; des tilleuls, sophora épicéas, pins sapo, foyards, sycomores, frênes et marronniers âgés de 150 ans.

Vers 1880 le Duc Raynald de Marmier aménagea une futaie forestière à l'extrémité nord du parc afin de lui donner de la profondeur en créant un sous-bois.
Les destructions successives n'ont pas épargnées le chateau  . Seuls le mur d'enceinte et les tours subsistent; ils ont été restaurés aux XVIIème et XVIIIème siècles, en même temps qu'un nouveau château était construit. Celui-ci est inscrit aux Monuments Historiques, tout comme le parc à l'anglaise qui l'entoure.

Le château abrite aujourd'hui un musée où sont exposés les souvenirs des Ray et des Marmier (propriétaires du château depuis 33 générations).

Château de Rully 71

Forteresse médiévale fièrement implantée au milieu du vignoble, le château de Rully invite ses visiteurs à une magnifique promenade à travers le temps.

Le château trône majestueusement sur son éperon rocheux depuis le XIIème siècle et offre un magnifique panorama sur la cote chalonnaise. Le propriétaire des lieux, descendant du seigneur de Rully qui éleva le château il y a plus de 800 ans, se fait un plaisir de recevoir les visiteurs tout au long de l’année.

Autour du donjon carré du XIIè siècle, la forteresse médiévale a organisé au XIVè siècle son système de défense, avec courtines, chemins de ronde, créneaux et mâchicoulis, échauguettes, etc…

Le château de Rully est une demeure familiale pleine de charme. Depuis l’origine la même famille le possède, l’habite et l’entretien. Si le nom a changé, c’est par mariage : les Rully, les Saint-Léger, les Montessus et aujourd’hui les Ternay.

Eglise St Laurent

Château St Michel

Château de Belvoir 25

Construit à la fin du XIe siècle et au début du XIIe siècle par les fondateurs de la maison de Belvoir,  le château domine la belle campagne du Val de Sancey, offrant une vue superbe sur les Monts du Jura...

Edifiée sur un oppidum gaulois, plus tard fortifiée par les romains, la forteresse a été construite à la fin du XIIème siècle

Le donjon

la tour de Madge-Fâ

Château de Cléron

D'après la légende, le nom de "Cléron" viendrait de l'instrument de musique appelé "Clairon". En effet, au IXe siècle, Charles le Chauve aurait donné le clairon en argent de Charlemagne, son Grand Père, à un jeune chevalier s'étant battu ardemment contre Charles de Roussillon. Celui-ci aurait octroyé à ce chevalier les terres sur lesquelles il se ferait entendre depuis les rives de la Loue, en soufflant dans le dit clairon.

 

La réalité est cependant tout autre : Dès l'époque gallo-romaine, un "castrum" aurait occupé cet emplacement, avec pour mission de contrôler ce passage

cette route servant à acheminer le sel vers Pontarlier et la Suisse. Le château de Cléron aurait quant à lui, était construit par Humbert de Cléron en 1320. Ce château de forme rectangulaire et encadré par quatre tours avait la même utilité que le castrum gallo-romain.

Château de Champlitte

Qui croirait, en voyant le château de Champlitte, que cette élégante demeure a été plusieurs fois incendiée, pillée, et réduite à l'état de ruine? Et pourtant... malgré sa prestance actuelle, ce château n'a pas eu une vie facile.


Tout le premier étage du château de Champlitte est désormais occupé par le Musée des Arts et Traditions Populaires.
 De nombreux objets et du mobiliers datant de la fin du XIXème siècle et du début du XXème y ont été rassemblés par Albert et Félicie Demard, puis par leur fils Jean-Christophe.
 Représentatifs de la vie quotidienne dans la campagne franc-comtoise

Fort de Joux

    les 10 siècles d'histoire de cette forteresse, dont les premières constructions remontent à 1034, présentent sur 2 hectares, l'évolution des moyens de défenses : les grosses tours du moyen-ag, les bastions d'époque Vauban, le fort moderne construit en avant du château par Joffre à partir de 1879.

 

Les cinq enceintes successives et les trois fossés équipés de leurs pont-levis gardent un monde de prison, du cachot de la légendaire Berthe de Joux aux cellules de Mirabeau, Kleist et toussaint Louverture

Le souvenir du grand puis, vertigineux cylindre creusé dans le roc reste gravé dans toutes les mémoires.
     Le donjon abrite un riche musée d'armes des XVIIIe et XIXe siècles, qui possède plusieurs pièces rarissimes.

Citadelle de Besançon

La roue du puits

La poudrière

Poteau des fusillés

La statue de Vauban

Vue d'ensemble du front royal

Belfort